Crop-circles 2006

2006: Deux crop-circles en France

Si le nombre de crop-circles est à la diminution en Angleterre en 2006, le phénomène a été en augmentation en France cette année là. Malheureusement, pas de quoi pavoiser car ce nombre est bien en dessous de nos espérances, une seule main suffit pour les comptabiliser, mais pour la première fois depuis des années, ces figures, si rien ne prouve qu’elles soient vraies, rien ne prouve non plus qu’elles soient fausses. Le premier site de formation se situe sur la commune d’Amilly dans le Loiret, le deuxième dans le département des Deux-Sèvres. Sur ce deuxième département, c’est deux agroglyphes qui ont été ainsi découvert, dans une région ou semble t’il ce n’est pas la première fois. Suffisamment troublant pour que le journal Top Secret n° 28 y consacre un article.

 

 

cou2 cou1

ccfrancemothe cou4

Inutile de préciser, bien sur, que toutes ces formations ont été déclarées très vite par les autorités compétentes de plaisanteries, et uniquement observées par des ufologues et autres passionnés amateurs. Mais amateur ne veut surtout pas dire manque de sérieux, mais au contraire observations de qualité car réalisé par des personnes à l’esprit ouvert, désireuses de vérité, contrairement aux « enquêteurs » officiels. C’est grâce à elles qu’il nous reste une trace de cet événement dont cette page n’est qu’un modeste résumé.

LA COUARDE (Deux-Sèvres) :

lac2 lac

La première des deux formations est apparue le 29 mai le long de la départementale 10 entre les communes de la Couarde et Beaussais. Composé de quatre cercles respectivement de 15, 10, 4 et 2.30 mètres de diamètre, dans un champ d’orge, la formation interpelle tout d’abord par la régularité du dessin des cercles. Mais ce ne sont pas que de simples cercles, il existe un motif en forme de spirale tournant dans le sens des aiguilles d’une montre dans chacun de ces quatre cercles, motif qui serait extrêmement difficile à réaliser par plusieurs personnes même bien entraînées. Les noeux de certains brins d’orge semblent également avoir subits une forte chaleur sur une courte durée comme dans la plupart des crop-circles en Angleterre, et portent des traces d’éclatement. La similitude entre cette formation et la suivante est troublante…

La MOTHE-SAINT HERAY (Deux-Sevres):

La-Mothe-2 La-Mothe-1
Apparue le 15 juin sur la commune de La Mothe Saint Heray, la deuxième formation, cette fois dans un champ de blé, se compose elle aussi de 4 cercles principaux dont le plus grand mesure 37 mètres de diamètre. Le second cercle est en fait un anneau de 1 mètre de large et de 23m de diamètre dans lequel se trouve en son centre un autre cercle de 6m. Les deux autres cercles suivant mesure respectivement 13 et 6.5 mètres de diamètre et sont très proches l’un de l’autre. Le tout formant ainsi trois groupes distincts de figures dont l’écartement régulier est d’environ 20 mètres à chaque fois. Il est à noter que le site de ce deuxième cropcircle est beaucoup plus vaste que le premier et s’étend sur une surface de 120 mètres. Plus spectaculaire, le même motif que dans le crop de La Couarde se trouve également dans ces quatre cercles et cet anneau, avec la même régularité déconcertante…Encore une fois, les mêmes nœuds éclatés, la même impression de « chauffe instantanée » sur les tiges des blés de ce champ de La Mothe St Heray.