La Lune Artefact extraterrestre?

UN PEU D’ASTRONOMIE SELENE POUR COMMENCER.
La Lune est une planète satellite de la Terre. Distance moyenne à la Terre : 384 400 km
Diamètre : 3 474 km.

Inclinaison de l’orbite lunaire par rapport au plan de l’orbite terrestre autour du Soleil (écliptique) : 5,1 ° (5°8’43,4″)
Inclinaison de l’équateur par rapport à l’orbite lunaire : 6°41′

Masse (Terre = 1) : 0,012. Densité moyenne (eau = 1) : 3,34
Pesanteur (Terre = 1) : 0,16. Température de surface : de -155 °c à 105 °c

Durée d’une rotation autour de la Terre : 27,3 jours. Durée d’une rotation autour d’elle même : 27,3 jours. Temps mis par la lumière pour nous parvenir : 1,28 seconde

LES BIENFAITS DE L’ASTRE LUNAIRE.

Les phénomènes de marées :

L’action de notre satellite sur les océans, phénomène de marées, est, suivant certains scientifiques, essentielle à l’apparition de la vie sur notre planète. Le brassage de l’eau pour éviter un pourrissement de celle-ci à une action bénéfique. Il semblerait que sans le phénomène de marées, la vie organique telle que nous la connaissons soit bien différente et surtout beaucoup moins diversifiée.
Il existe un autre effet et non des moindres sur l’être humain provoqué par la vision de la lune, c’est sans aucun doute l’ouverture sur le rêve, et la réflexion sur la place de l’homme dans l’univers. La Lune est aussi un objet très important dans nombre de religions, prouvant ainsi qu’elle ne laisse indifférent personne.
LA GROSSE ANOMALIE QUE PERSONNE NE VOIT : ET POURTANT, ELLE CRÈVE LES YEUX !

Le comportement extrêmement stable du binôme Terre – Lune depuis 4,6 Milliards d’années:

Un phénomène qui passe à nos yeux totalement inaperçu parce qu’on nous a toujours expliqué que c’était comme ça et que c’était naturel : L’équilibre parfait entre notre satellite et notre planète est un phénomène qui tient du prodige! Imaginez que la durée de la période de révolution de la Lune est exactement égale à celle de sa rotation et cela vue uniquement de la Terre ce qui a pour conséquence, inédite dans tout le système solaire, que la Lune présente toujours la même face à la Terre !
C’est un phénomène unique en l’état actuel de nos connaissances. Et cela concerne bien évidement la seule planète connue de tout le système solaire où foisonne la vie, c’est-à-dire la notre.

Comme la nature fait extrêmement bien les choses, cet équilibre parfait est le même depuis que la Lune tourne autour de la Terre, (environ 4.6 milliards d’années), et cela malgré les différences de distances de son orbite elliptique (périgée – apogée). Mieux encore, le phénomène de libration (oscillation de la Lune sur son axe de 9%) se corrige apparemment tout seul et n’enclenche ainsi pas de mouvement de rotation de l’astre.
150px-Lunar_libration_with_phase2

Phénomène, je le répète, tout à fait unique dans notre système solaire car aucun des nombreux satellites connus tournant autour d’une planète n’à un tel comportement. Bien entendu, il existe une explication scientifique de tout ceci, mais cette explication parait trop bien huilée pour être plausible. Il est à noter que la face cachée de la Lune ne ressemble absolument pas à la face visible. Ni l’attraction solaire, ni le passage d’objets tels que des comètes, ni même l’éloignement de 3.8 cm de l’astre par an de la Terre ne viennent perturber ce parfait équilibre. J’en conclu qu’un équilibre si parfait ne peut être maintenu qu’artificiellement. J’ajoute que si la vie sur Terre était une expérience extraterrestre, le plus beau poste d’observation serait sans aucun doute la Lune, face visible pour l’observation, face cachée pour les bases arrière.

Autre curiosité toujours vue de la Terre, le disque lunaire a à peu de choses près le même diamètre que celui du Soleil, ce qui a pour résultat de provoquer de superbes éclipses totales, et l’intérêt des foules ce jour là.

FACE VISIBLE / FACE CACHÉE.

facevisiblelunefacecachelune
Une autre anomalie concerne la totale différence entre la face cachée de la Lune et la face visible depuis la Terre. L’explication officielle est que la face visible, puisqu’elle est tournée vers notre planète, est moins soumise aux bombardements météoritiques. C’est une totale ineptie car la principale différence entre les deux faces est justement que la face protégée est la plus abîmée. Les « mers » sur la face cachée sont rares, contrairement à la face visible, mers qui sont le résultat d’une irrégularité dans la composition de la régolite recouvrant la surface de l’astre beaucoup plus riche en basalte et réfléchissant d’autant moins la lumière. La croûte est également deux fois moins épaisse du coté visible que du coté caché (40 à 50 km contre 100 km réguliers).
à suivre…