Un hangar sur la Lune

LES MYSTÈRES DE LA MISSION APOLLO 11

Cette mission avait pour but de faire alunir deux hommes et de les ramenés sains et saufs à la maison. Mission accomplie. Mais certains documents font penser que la mission ne s’est pas dérouler tout à fait comme prévu. C’est aussi une des raisons qui font penser à certains que les photos prisent sur la Lune ne sont que des montages studio (on soupçonne Kubrick dit avoir participer). Les véritables photos ne sont peut être pas exploitable pour les raisons que nous allons voir…

Apollo_11

Le 16 juillet 1969 part donc la mission Apollo 11 avec à son bord trois astronautes qui sont Neil Armstrong, Michael Collins et Edwin Aldrin. La rumeur prétend qu’un ovni a suivi la mission pendant la moitié de son voyage vers la Lune. Le premier document, sonore, est une bride de conversation, captée par un radioamateur, entre les deux hommes dans le module lunaire et le centre de contrôle et à lieu pendant l’approche. En voici la traduction :
Astronaute 1: Ah! Qu’est ce que c’est ?
Astronaute 2 : Est-ce qu’on a une explication pour ça?
Houston: Nous n’en avons aucune, ne vous inquiétez pas, continuez votre mission
Astronaute 1 : Oh les gars! C’est, c’est, ce, quelque chose de réellement fantastique, vous ne pourrez jamais imaginer ça!
Houston: Reçu, nous sommes au courant de cela, pouvez vous allez dans une autre direction, retournez dans une autre direction
Astronaute 1: c’est une sorte de …brouillé ha, vraiment spectaculaire …… Dieu … qu’est ce que c’est que cela?
Astronaute 1: C’est. Brouillé, diable ! Qu’est-ce que c’est que ça ?
Houston : Allez sur Tango, Tango!
Astronaute 1 : Ah! Il y a une sorte de lumière ici maintenant !
Houston : Reçu, nous la voyons, coupez la communication, Bravo Tango, Bravo Tango, choisissez Jézabel, Jézabel!
Astronaute 1: …..Oui, ha! Mais c’est incroyable !

apollo11-3
L’enregistrement du dialogue au format mp3


L’alunissage se passe presque comme prévu mise à par une petite dérive du module par rapport à l’endroit prévu initialement dans la mer des tranquillités.

apollo11_2
Une fois les premiers pas de l’homme sur la lune accomplis, l’exploration de l’astre lunaire a apparemment aussi révélé quelques surprises à nos deux astronautes. Une rumeur circule comme quoi nos vaillants héros ont atterris à coté de ce qui ressemble à un hangar abandonné. Une vidéo existe de l’exploration de ce hangar, on y voit les deux astronautes en visite ainsi que le module lunaire par une fenêtre de ce hangar. Ce film a été montré par la télévision mexicaine et est vraisemblablement un faux. En tout cas, s’il s’avère être vrai, il est explosif !
Ne résistant pas à l’envie de vous le montrer, je tiens a préciser qu’il ne doit pas être pris pour argent comptant, car si rien ne prouve qu’il est faux, rien ne prouve non plus qu’il soit vrai !

Une autre énigme mérite d’être signalée. Quand les deux hommes ont quittés le sol lunaire pour rejoindre la cabine d’Apollo 11, le LEM, inutilisable, s’écrasa sur la surface de la Lune. Celle-ci trembla durant 2 h environ, d’après le sismographe qu’Aldrin et Armstrong installèrent à plusieurs centaines de kilomètres du point d’impact. Il est curieux de constater que personne, sur le moment, ne songea à s’étonner qu’une masse ridicule de 16 tonnes ait pu ainsi faire trembler un volume de 1100 milliards de km3. De l’eau au moulin de ceux qui prétendent que les planètes sont des astres creux.
D’autre part, une analyse des matériaux lunaires aurait prouvé que le satellite est plus vieux que la Terre elle-même, de 1 milliard d’années environ.